Stephane-Menard-Photographe-fine-Art-argentique

La photographie de mariage  Fine Art en argentique, un effet de mode ou bien au contraire a-t-elle un rendu unique et  intemporel ?

En quoi se caractérise le style Fine Art ? Qu’apportera l’argentique à vos photographies de mariage ?

Post-traitement numérique avec rendu film  ou  bien photographies 100% argentique ? Les deux se valent-il vraiment? Lesquels, et dans quelles circonstances ?

Dans cet article je répondrai à ces questions et  je dirai pourquoi je propose pour votre mariage un pack de photographies argentiques en plus du reportage numérique.

Pourquoi la photographie de mariage Fine Art en argentique?

Le style Fine Art, une vision.

Le style fine art en photographie de mariage, n’est pas uniquement lié au choix de l’argentique. En effet nous verrons dans cet article qu’il est possible de se rapprocher du rendu argentique en photographie numérique. C’est avant tout un état d’esprit, une vision. Techniquement, il se caractérise  principalement par des prises de vue en contre-jour et des arrières plans flous. Le contre-jour permet  d’avoir un éclairage homogène et très doux, sans ombres portées sur les visages. Le fond flou (appelé encore bokeh)   permet de faire ressortir les sujets de l’arrière-plan, donnant ainsi un effet de relief.

Stephane-Menard-Photographe-fine-Art-argentique

Marine et Maxime : Film argentique  FujiPro 400H

L’argentique, l’école de la rigueur.

Pourquoi en 2018 faire de la photographie argentique ? Est-ce un effet de mode ou bien au contraire un retour aux sources, la recherche de photographies intemporelles ?

A l’heure du tout numérique où faire plusieurs milliers de photos pour couvrir un mariage est actuellement la norme, revenir à l’argentique est un beau défi. En effet, le photographe doit vérifier son exposition, sa mise au point, peaufiner son cadrage et déclencher que lorsque qu’il est certain que toutes les conditions d’une bonne photographie sont réunies. L’exercice  n’est pas facile, mais paradoxalement le fait de ne pas pouvoir vérifier ses réglages, l’oblige à une plus grande rigueur et maitrise de sa technique de prise de vue. Contrairement au numérique, ne pas être tenté de vérifier l’image sur l’écran de son reflex, lui permet de ne pas être distrait et d’être plus attentif à ses sujets.

Stephane-Menard-Photographe-fine-Art-argentique

Marine et Maxime : Film argentique  FujiPro 400H

Néanmoins, on conçoit bien que la prise de vue argentique est plus appropriée à des poses statiques, comme les photos de couples. En mode reportage, la réactivité est nécessaire et il n’est pas rare de travailler en numérique en mode rafale pour capturer cet instant fugitif qui fera la photographie unique… Dans ce cas, est-il possible à l’ère du numérique de reproduire le rendu intemporel des films argentiques Kodak et  Fuji ?

Le rendu argentique en numérique, presque identique.

Il existe des post-traitements, qui permettent de reproduire assez fidèlement les couleurs et contrastes des films argentiques et d’avoir des rendus presque identiques. Il y a néanmoins quelques différences subtiles qui jouent encore en faveur de l’argentique. L’argentique couleur  a une très grande tolérance vis-à-vis d’un écart extrême entre les tons sombres et lumineux (basses et hautes lumières). On peut voir sur la photographie de Julie en argentique (ci-dessous à droite), que globalement  la luminosité de la photographie est équilibrée, le visage et les cheveux de la mariée sont  lumineux,  il y a  des détails dans l’arche et l’ouverture de la fenêtre, alors que sur la photographie numérique (à gauche) la fenêtre est ‘’cramée’’, le mur plus lumineux, le visage sombre et le bouquet surexposé.

Stephane-Menard-Photographe-fine-Art-argentique

Julie : A gauche image numérique avec rendu argentique, à droite film argentique  FujiPro 400H

Stephane-Menard-Photographe-fine-Art-argentique

Marine : A gauche image numérique avec rendu argentique, à droite film argentique  FujiPro 400H

Dans les deux cas les rendus des couleurs de la peau et des verts sont néanmoins très proches.

Là encore la différence est subtile, sur la photographie de Marine. A gauche sur l’image numérique, le fond vert est plus clair tandis que la peau est plus sombre que la photographie argentique de droite. En argentique la peau est plus lumineuse, plus rayonnante. Les détails du tatouage ressortent mieux.

L’argentique n’est pas synonyme  de couleur, le Noir et Blanc a aussi ses lettres de noblesse. Quels sont les rendus argentiques N&B pour le fine art ?

Le Noir et Blanc, indémodable

Le Noir et Blanc est intemporel, indémodable.  En fonction du type de film les images sont totalement différentes. Ainsi, sur la Ilford HP5 le rendu est équilibré avec des contrastes modérés tandis que la Ilford Pan F est très contrastée avec un grain très fin.

Stephane-Menard-Photographe-fine-Art-argentique

Marine et Maxime : Rendu argentique  Ilford HP5 (400 ISO)

Stephane-Menard-Photographe-fine-Art-argentique

Julie et Nicolas: Rendu argentique  Ilford Pan F (50 ISO)

Ainsi, photographier  en argentique est pour moi un véritable retour aux sources, à l’époque où adolescent je développais mes négatifs Noir et Blanc et tirais moi-même mes photographies sur papier Baryté. Cette époque n’est pas si lointaine, elle était synonyme de rigueur, maîtrise et persévérance.

Un pack argentique, pour votre mariage.

Vous aussi vous aimez le style Fine Art et le rendu du film argentique. Vous voulez ce type de photographie pour votre mariage ?

Photographe créatif  pratiquant le style Fine Art, mais aussi rigoureux, maitrisant aussi bien la photographie numérique et argentique, capable de faire ‘’mouche’’ du premier coup, je vous propose un pack argentique en plus du reportage traditionnel en numérique. Une centaine de photographies 100% argentique sur film Fujipro 400H, pour vos photos de couple.

Afin d’assurer la cohérence de l’ensemble du reportage les photographies numérique seront post-traitées avec le rendu argentique du film Fuji.

Stephane-Menard-Photographe-fine-Art-argentique

Marine et Maxime : Film argentique  FujiPro 400H

Stephane-Menard-Photographe-fine-Art-argentique

Marine et Maxime : Film argentique  FujiPro 400H

Crédits

Cet article fait suite au workshop Wedding fine art donné par Christophe Serrano au château de l’Aumerade, dans le Var. Au cours de ce workshop j’ai pu maîtriser le style Fine Art et grâce à l’expertise de Christophe, talentueux photographe de mariage international,  j’ai pu  travailler ce style photographique en argentique.

Photos prises lors du Workshop wedding fine Art de Christophe Serrano @christophe_serrano_wedding

  • Venue: domaine de L’Aumerade @pavillonsully
  • Flowers: Virginie D’alessio @virginiedalessio
  • Fleurs: l’art qui pousse @lartquipousse
  • Traiteur: DVréception @dv_traiteur
  • Mua: Jérôme fonty @jerome_fonty
  • Hair: Peggy alcoverro@peggyalcoverro
  • Cards: Julien Preszburger @atelier_preszburger
  • Dress: Aude Violette creation @aude.violettecreation

Models: Julie Roblet @julie_roblet / Marine Rouxel @marinette_rx / Maxime Vanneste @maxvavz / Nicolas Limery @nicolaslimery

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée Champs requis marqués avec *

Publier des commentaires